Edition 2019

Zoom sur le Cookson 50, Kuka3

22.12.2018

Après avoir remporté la Rorc Transatlantic Race le mois dernier sur Kuka3, le Suisse Franco Niggeler et son équipage se préparent à une saison nautique particulièrement chargée pour 2019, qui commencera par la RORC 600 en février puis les Voiles de St. Barth Richard Mille en avril.

Conçu au début du siècle par Farr Yach Design et construit à Cookson en Nouvelle-Zélande, ce sloop de 50 pieds possède une coque étroite, un mât en carbone et une quille hydraulique directionnelle, qui en font un concurrent particulièrement redoutable dans cette taille.

Son propriétaire, Franco Niggeler, est un passionné : après avoir débuté la voile sur de petits catamarans à foils et être passé par le Melges 24, il acquiert son propre voilier, Kuka Light, puis Kuka3, avec lequel il se lance dans la compétition.

“Nous avons entendu parler des Voiles de St. Barth Richard Mille par d’autres marins. Tous ont dit que c’était une régate très agréable, bien organisée, dans une belle île avec toutes les commodités. C’est ce qui se fait de mieux actuellement dans les Caraïbes !” indique Franco.

Il naviguera pour l’occasion avec un équipage composé d’amateurs et de professionnels : “J’apprécie le mix entre la compétition et la détente. Cela ressemble aux Voiles de Saint-Tropez, c’est agréable de pouvoir profiter de la vie sur place une fois les courses terminées !”

Après la Caraibe, Kuka3 se rendra en juillet à Long Beach pour la Transpac Long Beach-Hawai.

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER...