Edition 2018

Une 9e édition solidaire… et exceptionnelle !

16.04.2018

Des bateaux et des équipages extrêmement performants, des parcours hauts en couleurs, des conditions météo idéales, des bagarres à tous les étages et dans toutes les classes, du suspense jusqu’au bout, mais aussi un programme d’animations riche et varié qui a su séduire marins et population locale.

Tout a été réuni pour faire de cette 9e édition des Voiles de Saint-Barth Richard Mille un évènement exceptionnel dans un contexte évidemment un peu particulier : sept mois après le passage ravageur du cyclone Irma, Saint-Barth a renvoyé la toile.

« L’engouement pour cette 9e édition des Voiles de Saint-Barth Richard Mille est quelque chose auquel on ne s’attendait pas forcément. Il a tout simplement été formidable. Non seulement les marins ont été nombreux à venir malgré les difficultés d’intendance, témoignant ainsi leur solidarité aux gens de l’île, mais en plus les Saint-Barth ne sont jamais venus aussi nombreux sur le village assister aux concerts, au feu d’artifice et aux différentes animations proposées. Preuve qu’ils avaient vraiment besoin d’une soupape de décompression. C’est une grande satisfaction et nous espérons que l’an prochain, pour le 10e anniversaires des Voiles, la fête soit aussi grande que cette 9e édition était inespérée », a commenté François Tolède, le Directeur de l’évènement. De fait, sept mois seulement après le passage du cyclone Irma qui a littéralement dévasté l’île, le pari d’organiser la course était aussi audacieux autant que courageux, mais il a été tenu, et avec brio, grâce à un vaste élan de solidarité à la fois des marins, des partenaires, de la collectivité de Saint-Barth, de la population locale, mais aussi de la marraine de la manifestation, Alessandra Sublet.

« Lorsque les organisateurs m’ont proposé de parrainer l’évènement, j’ai accepté sans hésiter. J’ai une affection toute particulière pour Saint-Barth où mes parents vivent depuis plus de vingt ans, et j’adore la voile, mais surtout, après le passage d’Irma, il m’a semblé plus que jamais nécessaire d’être solidaire avec l’île et tous ceux qui font que les évènements perdurent et contribuent au redressement de l’île. C’est important parce que l’on sait qu’aujourd’hui, tout est compliqué. C’est important aussi parce qu’à mon sens, cela participe également au bon moral de l’île », a déclaré l’animatrice de télévision qui n’a pas hésité à « mouiller la chemise », au propre comme au figuré en participant à une course à bord du Maxi Sorcha, et qui s’est dit particulièrement impressionnée par les régates cette semaine. Et pour cause, non seulement les conditions météo ont été fabuleuses, avec entre 15 et 30 nœuds tout au long de la semaine, mais en plus les 53 équipages répartis en sept classes se sont livrés à d’incroyables batailles. Pour couronner le tout, la cinquième journée de compétition proposée cette année par les organisateurs a reçu un véritable plébiscite de la part des coureurs, ravis d’avoir pu disputer jusqu’à six courses. Idem pour le Richard Mille Record Trophy premier du nom auquel Rambler 88 de George David en monocoque et La French Tech Rennes St-Malo de Gilles Lamiré en multicoque, ont inscrit leurs noms. « C’est prometteur et encourageant », explique encore François Tolède dont le regard est d’ores et déjà tourné vers la 10e édition programmée du 14 au 20 avril 2019. « Pour cet anniversaire, nous prévoyons de faire les choses en grand. Nous allons solliciter tous les coureurs qui ont fait les Voiles de Saint-Barth Richard Mille depuis leur création en 2010 et les inviter à cette grande fête. De même que nous convions tous les marins à participer à la course, y compris ceux qui auront pris part à la Route du Rhum l’hiver prochain », souligne Luc Poupon, Directeur de course. C’est dit.

Du soutien aux associations locales

Les recettes de la vente des affiches des 9e Voiles de Saint-Barth Richard Mille ont été reversées à l’association Coral Restoration St-Barth tandis que les bénéfices des ventes du tee-shirt Code Zéro Help Saint-Barth aux couleurs des Voiles ont été attribués à l’association éponyme. Pour le reste, rappelez-vous que la meilleure chose qui vous puissiez faire pour les Caraïbes, c’est d’y aller !

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER...