Edition 2017

Après Irma, le temps de la reconstruction

25.09.2017

Il y a près de 15 jours, les îles du nord de la Caraïbe subissaient l’un des cyclones les plus ravageurs du siècle. Alors que la saison cyclonique n’est pas encore terminée, Saint-Barthélemy, la vaillante, est en pleine effervescence et a – d’ores et déjà – montré son énergie et son courage pour se relever, tout comme les organisateurs des Voiles de Saint Barth qui ont décidé de maintenir l’événement en 2018.

« Saint-Barth est une île debout, qui garde force et valeur et qui est en train de repartir ».

Le président de la République Française, Emmanuel Macron a fait preuve d’un bel optimisme, lors de sa visite le 13 septembre dernier. Et ce ne sont pas les résidents de

Saint-Barthélemy qui le contrediront ! Mués par un vaste élan de solidarité, tous participent activement à la reconstruction de l’île, depuis le passage du cyclone.

Des regards tournés vers l’avenir…

L’objectif commun est clair : faire en sorte que la saison touristique 2018 ait lieu, et le plus rapidement possible. « Il faut garder confiance. Nous allons être capables, tous

ensemble, de remettre notre île en état et lui redonner son vrai visage ! » lance Bruno Magras, président de la Collectivité de Saint-Barthélemy.

JOUANY@VDS2017--16964

Considérées comme un temps fort de la saison touristique, les Voiles de Saint-Barth seront quant à elles bien maintenues, du 8 au 14 avril 2018 : «  Nous ferons notre maximum pour que l’île puisse accueillir tous les visiteurs, équipages comme spectateurs, avec l’hospitalité et le professionnalisme qu’on lui connait, annoncent François Tolède et Luc Poupon, les organisateurs des Voiles. « Nous nous devons de faire de cette 9ème édition un symbole de reconstruction, en proposant une régate avec le même niveau d’exigence, la même qualité de services et le même degré de compétition. Nous allons concentrer toute notre énergie pour organiser une régate aussi exceptionnelle que les années précédentes, avec 5 jours de compétition, un day off, des concerts tous les soirs… Les fondamentaux seront là ! »

Les organisateurs des Voiles lancent ainsi un appel aux équipages du monde entier : «  Venez en Avril prochain, participez et découvrez notre paradis retrouvé… Irma a essayé de nous détruire mais nous avons un mental d’acier et en reconstruisant tous ensemble, notre île n’en sera que plus belle. »

Chaque participation compte ! 

De 24 à plus de 100 pieds, les Voiles de Saint-Barth se distinguent par la diversité de leur flotte, et chaque équipage, petit ou grand, professionnel comme amateur est invité à participer, afin de montrer son soutien à l’événement et à l’île de Saint-Barthélemy.

On compte d’ailleurs d’ores et déjà plusieurs inscrits pour cette 9 ème édition, parmi lesquels le TP 52 Conviction, déjà présent en 2016 avec un autre propriétaire, l’hollandais Mr Austin van ‘t Wout. Il revient cette fois-ci aux mains de l’américain Steve Travis, marin chevronné membre du CYC ( Coryhtian Yacht Club) qui remporte en 2013 le US Offshore Championhip. Autre participant de poids, le nouveau Maxi 72 Cannonball devrait confirmer sa participation dans les prochains jours ! Lancé à Dubai en 2016, il prend la première place des Maxi 72 à la Palma Vela en 2017 et la seconde position à la Copa del Rey la même année.

Le Grand Soleil Blue Top, propriété du français Jean-Noel et le Pogo de 40 pieds Hermes en provenance du Canada ont eux aussi répondu présents pour l’année prochaine.

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTERESSER...